Elagage

TAILLE DE FORMATION

Cette taille est la plus importante car elle est déterminante pour le bon développement de votre arbre. Un jeune arbre ne doit pas être taillé avant sa deuxième année de plantation. En effet un jeune arbre amputé d’une de ses branches verra son développement gravement retardé et sera plus vulnérable aux maladies. On pourra, la deuxième année couper quelques branches basses qui gênent le passage. Un proverbe dit qu’à cet age là, il vaut mieux l’épandeur que le sécateur.

La troisième année, on pourra commencer à éclaircir l’intérieur de l’arbre et sélectionner les futures charpentiers. Souvenons-nous bien qu’il faudra choisir ces branches légèrement décalées sur le tronc car si elles étaient toutes au même niveau, nous les découvririons arrachées à la première chute de neige importante ou à la première tempête.

 

 

 

 

 

 

TAILLE DOUCE

La taille d’un arbre doit résulter d’une mure réflexion en évaluant plusieurs facteurs :

  • Le milieu dans lequel l’arbre vit. Les arbres d’ornement sont soumis à de nombreuses contraintes dû à la proximité des routes, trottoirs, maisons, lignes EDF…
  • Le respect biologique de l’arbre qui est un être vivant. On ne peut pas taillé un arbre sans en connaître les conséquences futures, parfois néfaste pour l’arbre.
  • Les attentes du client : chaque opération de taille est provoquée par une nécessité humaine (manque de lumière, peur de la chute d’une branche, arbre trop grand…)

Il reviendra à chaque client de décider d’une opération de taille après avoir été informé sur l’ensemble de ces critères.

De nombreuses tailles sont proposées afin de répondre au mieux à chaque demande :

La taille de formation se pratiquant sur les jeunes sujets afin d’établir leur formes définitive et d’optimiser au mieux leur gestion surtout en matière de coût.

La taille architecturée (fuseau, tonnelle, voûte…) pour donner une forme.

La taille d’entretien pour maintenir une forme.

La taille d’adaptation pour ajuster une forme.

La taille de conversion pour changer une forme.

La taille de restructuration pour restaurer une forme.